Le cri de la carotte

28 mai 2009

Vive la mauvaise foi !

gun

Je crois que des fois j'en égorgerais bien certains... Vous vous êtes très certainement trouvé coincé à argumenter avec plusieurs non-végétariens, fiers de manger du cadavre et contents de balancer du "de toute façon t'es hypocrite tu donnes de la viande à tes animaux" ou "si tous les végétaux étaient contaminés,tu serais bien obligée de manger de la viande",.... GRRRR ! HAAAA ! SHHHHHHHIIIIIIIITTTTT ! Quand je disais que ceux qui en savent le moins sont ceux qui en parlent le plus, c'est tout à fait ça.

---> Par rapport aux animaux, il est ridicule d'avancer cet argument  : les félins sont des carnivores, ils chassent pour se nourrir. Contrairement à eux, nous avons le choix : nous pouvons très facilement trouver tous les nutriments nécessaires dans une alimentation non carnée. C'est prouvé, j'y reviens pas. Un point important aussi, c'est le choix : nous l'avons ! Un chat ne l'a pas vu que c'est un carnivore par définition. Les animaux n'ont pas les mêmes besoin que nous, c'est pourquoi je ne suis pas convaincue qu'une alimentation végétarienne soit très adaptée pour eux. Jusqu'à présent, je n'ai pas encore été très convaincue, mais, je ne demande qu'à l'être, s'il existait un aliment miracle pour animaux qui soit démunit de viande, alors, peut-être m'en fournirais-je. Mais, sincèrement, pensez-vous qu'il faille aller contre la nature ? Encore une fois, nous les hommes avons le choix.... Les animaux chassent pour se nourrir, l'homme....disons qu'il va dans un magasin acheter ses cadavres et voilà, facile. Une question intéressante est la suivante : si l'homme devait chasser lui-même et donc tuer, dépecer, vider les animaux, n'y aurait-il pas plus de végétariens dans ce monde ? Posez-vous bien cette question. Les temps changent, l'homme était, il y a très longtemps, un chasseur (question de survie), mais les temps ont changé : il se déplace en voiture, il téléphone,... il est peut-être temps aussi de changer d'alimentation  non ? Il a tout changé, sauf son alimentation.

---> Si tous les végétaux se trouvaient infectés par je ne sais quoi, y compris l'herbe, les racines, tout, tout, et bien cela voudrait dire que les animaux ne pourraient plus se nourrir... certains verront leur espèce disparaitre et du coup.... il n'y aurait plus de viande à manger pour les omnivores. Au contraire, si les animaux étaient touchés par une épidémie et venaient à disparaitre, nous, végétariens, pourrions survivre, et à ce moment là, les omnivores seraient obligés de consommer autre chose que des animaux ,et ils dsaperçevront   ainsi qu'ils ne perdent pas leurs cheveux et qu'ils sont en parfaite santé. Tout irait bien sauf que nous aurions perdu nos bêtes...

C'est vraiment idiot parfois les gens à quel point ils peuvent éviter la vérité. Mais sincèrement, je ne comprends pas comment j'ai pu mettre autant de temps à réaliser tout ça... Comment peut-on continuer à supporter l'élevage intensif, celui qui massacre les animaux, qui se moque de leur souffrance ? Comment peut-on en avoir certains comme animaux de compagnie et d'autres comme pavé de rumsteck ? J'arrive plus à comprendre, j'ai été tellement embrouillée que ce que je découvre aujourd'hui m'est inexplicable... Comment peut-on écrabouiller des poussins ? Comment peut-on mettre des barres en fer dans la tête d'un chat vivant pour faire des tests ? Comment peut-on enlever le veau de sa mère juste après sa naissance ? Comment peut-on massacrer les BB phoques à coup de batte ? Je me répugne moi-me à avoir mangé durant 26 ans de la viande sans me rendre compte... C'est à dire que l'on est éduqué d'une manière ou l'on connait les "dessous" de tout ça, mais "vaut mieux pas regarder", "tu sais c'est comme ça, allez finis ton jambon".

Le chemin est long, il y a encore beaucoup à faire pour que les gens acceptent la réalité et décident de retirer leurs œillères... Il faut se battre !!

Lilou.

Posté par lilou378 à 16:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]


27 mai 2009

Gratin de seitan aux legumes sur lit de ble

gratin

Ce week-end, j'ai fait un petit gratin vraiment pas mauvais, il n'a d'ailleurs pas fait longs feux !

Pour environ 6 personnes, et un bon gros plat ovale à gratin, vous avez besoin de :

  • 2 poireaux

  • 500 gr de champignons

  • 30 cl de crème de soja

  • 2 steak de seitan

  • 1 oignons

  • 200 g de blé

  • fromage râpé (sans présure si possible..)

  • sel et poivre

  • 2 cuillères d'huile d'olive

- Laver et hacher les poireaux et champignons en petits morceaux.

- Faites revenir les oignons dans l'huile d'olive et ajouter ensuite les légumes.

- Pendant ce temps, faite cuite le blé et allumer le four sur Th moyen.

- Couper le seitan en cubes puis ajouter le à la préparation sur le feu.

- Ajouter la crème de soja et laisser mijoter.

- Huiler très légèrement le plat à gratin.

- Mettez-y le blé pour ainsi recouvrir le fond du plat.

- Ajouter la préparation à base de légumes et seitan au dessus du blé, celui-ci doit être recouvert.

- Touche finale, le fromage râpé, pour ceux qui ne consomment pas de produits laitiers, vous pouvez simplement laisser griller le dessus du gratin en fin de cuisson en veillant à ne pas cramer les légumes !

Dober Tek ! (Comme on dit en slovène)

--> N'hésitez pas a laisser vos impressions sur cette recette. A quoi bon cuisiner si on ne peut pas améliorer ? :)

Posté par lilou378 à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mai 2009

Le végétarien sans peine Gabriel Bertaud

v_g__sans_peine

"A tous ceux qui pensent que les végétariens sont de tristes buveurs d'eau et de piètres amants souffrant de malnutrition (perte des dents, cheveu rare, peau flasque à reflets verts), ce guide est également conseillé."
G. Bertaud
Mon premier livre sur le végétarisme !

L'auteur essaie de nous dévoiler tous les secrets du végétarisme avec beaucoup d'humour ! Tous les thèmes sont abordés pour les novices comme moi et j'ai vraiment adoré certains passages comiques sur  des situations inéluctables qui peuvent se produire dans la vie d'un végétarien.
Me considérant encore comme une novice en matière de végétarisme, cela fait seulement depuis début mars que j'ai changé de régime alimentaire et je sais que j'ai encore beaucoup à apprendre, notamment en matière d'aliments, mon but étant de devenir végétalienne (sans œufs ni lait). L'auteur fait un très intéressant récapitulatif des aliments par groupes. De manière générale, ce livre est vraiment à recommander, j'ai passé un moment agréable à le lire et je n'hésite pas à m'y reporter quand j'ai besoin de précisions sur un point particulier (les arguments contre attaque et les nutriments).


L'auteur y développe des thèmes inévitables comme "Comment l'annoncer ?" où il retrace les possibles réactions qu'ont les différents groupes de notre entourage (famille, amis, collègues, rencontres,..). Un passage qui m'a fait sourire à propose de l'éducation des enfants : "Immanquablement, tu t'entendras dire par le géniteur omnivore et son entourage bien attentionné : "Laisse le manger ce qu'il veut, il décidera plus tard." Tu pourras rétorquer que l'argument vaut pour l'école ou l'hygiène "Ne force pas cet enfant à aller sur le pot, il décidera à sa majorité s'il veut garder ses couches-confiance." Et "Ne l'oblige pas à aller à l'école, tu verras si à 18 ans il souhaite apprendre à lire..."

Dans "défendre la cause" on trouve les arguments célèbres des anti-végétariens ainsi qu'une perspective plus réfléchie du sujet, dont voici un extrait dans les objections les plus courantes : "Les légumes souffrent aussi "N'entends-tu pas le cri de la carotte quand tu la râpes ?" Si tu prends en compte la souffrance des animaux, pourquoi pas celle des légumes, et alors que vas-tu manger ? Plusieurs réponses sont possibles. Si par chance tu as un poulet sous la main ou mieux un gentil cochon, tends un couteau de boucher à ton interlocuteur et demande-lui d'égorger l'animal. Puis propose-lui de râper une carotte.  "Qu'est-ce que tu préfères ?"... L'auteur nous alerte ainsi des détracteurs aux idées légères avec lesquels le débat sera rude et souvent déprimant.

Dans "se nourrir", on retrouve le schéma complet des aliments et une liste presque complète de tous les additifs à base d'animaux dans les produits (très utile mais un peu complexe ! Faut s'habituer..).
"défendre la cause" où ici l'auteur guide le végétarien sur diverses réflexions un peu plus philosophiques et encore des arguments typiques anti-végé, "cuisiner" avec l'expérience de l'auteur, ses secrets de recettes en les classant selon qu'elles sont pour les non cuisiniers, pour un diner classe ou encore pour les enfants.

L'auteur fait également une liste des ouvrages à lire absolument (livres que je n'ai pas pu trouver en France lors de mon grand week-end normand...Mais que j'ai du commander). Il dresse aussi la liste des sites internet liés au végétarisme ; les associations, les magasins,...

J'espère vous avoir convaincu ! Bonne lecture :)

Lilou.

Posté par lilou378 à 20:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 mai 2009

Retour de mon grand week end

tour

La famille :

J'ai préféré rester discrète et ne pas trop lancer le sujet quand personne ne me posait de questions, et du coup tout fut très soft. J'ai seulement répondu quand on me demandait, et non sans fierté , je leur expliquais un peu les raisons. Déjà, j'utilise le terme de "cadavre" et non plus de viande (ça fait un drôle d'impact sur les gens, j'aime beaucoup), ensuite, j'ai été agréablement surprise de voir ma mère décider de manger comme moi le temps que j'étais là bas, ça m'a fait plaisir, il a fallu donc que j'assure à la cuisine. Et dans l'ensemble ça a été satisfaisant, j'ai fait un couscous avec plein de légumes frais, un guacamole qui a eu un gros succès à l'apéro, et puis..., OK on a fait de la raclette, moi qui commence à limiter ma consommation de produits laitiers, j'ai fait le plein pour un bon moment ! On a fait aussi de bons petits steak de soja (ma mère était surprise) et voila au final, même si elle n'a pas été convaincue par mon régime (ou n'a pas voulu reconnaitre les choses, hein?), elle a pu être assurée que ce mode d'alimentation était correct (confirmé par Mme Terrisse, notre médecin, alors là, si elle le dit, c'est que c'est bon, je ne risque rien!)...

Les français ?

Je suis allée à la galerne pour trouver quelques bouquins sur le végétarisme (auteurs recommandés--> populaires), j'ai été choquée d'apprendre qu'il fallait les commander !! Nan mais je vous jure !... Pire ! pour trouver mon TOFU à auchan... la catastrophe ! Personne ne savait ce que c'était et donc où ça pouvait bien être rangé.. J'ai demandé à la fromagère au cas où ils confondraient ça avec du fromage.. Elle m'a dit d'aller voir rayon fromage, mais sans être convaincue elle même. Bon au final j'ai trouvé ça au rayon bio, pas étonnant, mais il y avait qu'une marque, faut pas en demander trop hé ho hein.  Nan, j'ai quand même réalisé une chose très évidente, c'est que les français ont sacrément du retard avec tout ça. Le végétarisme est évoqué comme une secte par certains ! Je vous rassure, pour l'instant je suis seule dans ma secte et même si j'essaie de répandre un peu mes idées, je ne cherche pas à fonder une secte ! Ne pas manger de viande parait inconcevable pour beaucoup de français, pour moi c'est une évidence qu'ils ne mangent pas assez de légumes et privilégient les viandes et poissons. Dommage. En France où la gastronomie est considérée comme un art et que le massacre des animaux est un tabou, se passer de viande devient pour beaucoup impossible... Et pourtant les restos végé fleurissent (oui en FR, certains ont compris) et ils prouvent qu'on peut tout à fait faire de bons plats sans viande... d'ailleurs qu'est ce qui donne la saveur ? Les épices, les légumes,... Il faudra encore quelques années pour réaliser les méfaits de la viande, dans un pays où le cadavre est sur-recommandé, où l'on incite à prendre plus de légumes et fruits par jour, mais où l'on oublie de conseiller de réduire les protéines animales. La FR est en retard, loin derrière l'Angleterre où le végétarisme est aussi passe-partout que le port du jeans : là bas c'est le paradis du végé : restos végé, magasins végé, où l'on trouve des cosmétiques non testés sur les animaux très facilement, des chaussures sans cuire et j'en passe... Je ne dis pas qu'en Slovénie les gens sont plus ouverts, bon OK ils me regardent moins comme une mouche qui pue quand je leur annonce, mais il y a les mêmes individus bornés à ne pas vouloir admettre certaines réalités (ça c'est pour mon collègue qui dit que le lait c'est bon pour le calcium et donc les os--> j'y reviendrais plus tard dans un nouvel article consacré spécialement au lait..). J'admets tout de même avoir le plus de difficultés avec mon collègue mangeur satisfait de cadavre qui me sort des trucs pas possible....

En tout cas, c'était un sympa grand week end, j'ai bien profité, j'ai vu pas mal de monde de la famille, et bien profité de mon coco, même si j'ai oublié de lui dire au revoir.. je m'en suis bien rendue malade. Comment j'ai pu oublier ? Bin, dans la précipitation du départ, je l'ai oublié.. quand j'ai réalisé, c'était trop tard et j'ai eu le moral à zéro jusqu'à mon arrivée à Ljubljana. Il m'en faut un coco ici, c'est devenu une obsession !

La franvène.

Posté par lilou378 à 13:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 mai 2009

Premier face à face avec la famille

paix

Aujourd'hui je rentre en France pour un long week end. Je vais passer un week end relax dans ma Normandie natale, loin de toute cette pression accumulée au boulot, comme vous l'avez constaté avec mon article précédent.... Je n'ai pas revu ma mère depuis 2 mois et la famille complète depuis noël. Quand j'ai fait part à mon entourage de mon nouveau régime, ce fut plutôt bien accepté. J'ai quand même eu droit à des "plus de blanquette de veau ?", et "d'andouillettes à la moutarde ?", ou encore "de bœuf bourguignon ?", et de "morue à la crème ?", ou de" rognons de veau ?"... J'attendais que ce défilé de plats à base de cadavre cesse, et j'ai simplement dis "Et ben.. Non, plus jamais..". Du coup, un peu surpris, la question fatale n'a pas tardé "Mais t'aimais pas ?" Et là je ne dois pas me la jouer hypocrite, alors je réponds simplement que j'ai adoré ces plats, comment ne pourrait-on pas ? Mais que si je ne les déteste toujours pas aujourd'hui (je m'en suis pas mal dégouté tout de même), j'ai simplement décidé de ne plus manger d'animaux, or ces plats en contiennent. Ça n'empêche que je pourrais toujours manger le riz à la sauce de la blanquette (si bien sur, la viande n'a pas trainé dans la sauce), et puis bon c'est à peu près tout car être végétarien c'est aussi, par cohérence, faire attention à ce que l'on mange.

J'ai décidé que ce serait moi qui ferais à manger durant mon séjour, et ainsi, ma mère pourra constater par elle-même que c'est tout aussi bon que ce qu'elle cuisine et qu'elle ne tombera pas dans les pommes 1h après avoir mangé. Beaucoup de personnes sont assez hostiles aux nouvelles façons de cuisiner. Je m'explique : en Normandie, tout ce qui sort du monde normandien est très difficile... Le curry et le lait de coco, faut pas en faire plus d'une fois par an.. Tout ce qui est nourriture exotique ou sortant de l'ordinaire, c'est tout de suite le défi ! Alors quand je parle de Tofu, de quinoa, de saucisse végétale, de flocons d'avoine et compagnie, ça devient cosmique ! Du coup, j'ai prévu quelques plats pas trop exotiques, qui permettra de voir que la viande n'est pas du tout indispensable dans la cuisine. Le pari est lancé, faut pas que je me rate.. Ma grand mère aussi sera de la fête, alors, va falloir être bon !

Ensuite, il y a le cran au dessus, et la ça devient du débat. Dans ma famille normande, on trouve de nombreux bons mangeurs qui vont trouver que j'ai juste une envie de me "compliquer la vie". Mais rassurez vous, mes arguments sont déjà prêts : défense animale, de l'environnement, de ma propre santé (j'ai une peau tellement plus sympa !). J'ai en tête certaines données, si je suis cohérente ils devraient s'énerver pour de bon. (S'ils ne s'énervent pas, c'est qu'ils ne se sentent pas déstabilisés par mes propos donc pas bon..).

Dans l'avion je vais revoir mes arguments, car ça peut-être un débat très houleux.. Prête à la bataille !! Je vais créer un espace sur ce blog où tout le monde pourra laisser ses questions, et aussi où tous les végétariens énuméreront les arguments non végé les plus sensationnels qu'on leur a donné un jour. J'ai déjà hâte de voir ça !!

Mon but est de laisser une bonne impression de mon choix auprès de ma famille, j'espère vraiment que je ne vais pas les blaser sur le sujet. Je veux juste qu'ils s'engagent dans la réflexion... Je vous raconterai ! A++

Posté par lilou378 à 09:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2009

Le blog du cri de la carotte !

le_cri_de_la_carotte

Voila, j'écris mon premier article et j'espère qu'il y en aura de nombreux et que vous serez également nombreux à venir poster des commentaires --> c'est ce qui nourrit le blog généralement..

La raison pour laquelle je démarre un blog, c'est tout simplement parce que je commence une nouvelle vie de végétarienne depuis peu (début mars) et d'après les forums internet, les sites, les blogs et les bouquins que je lis, c'est une lutte sans cesse (si on cherche à s'expliquer un peu sur le sujet à son entourage et s'engager pour la cause végétarienne...).

Je voudrais signaler aussi que le titre de mon Blog est évidemment un hommage à Insolente Veggie, qui par son blog nous a tous fait sourire plusieurs fois. Le cri de la carotte, nous le lui devons, je lui dédie donc ce blog :)

Patience, un premier article consistant va arriver, je cherche juste à paufiner mon blog pour l'instant.

Pour info, je ne suis pas en France (oui j'ai beaucoup de choses à vous raconter) et je suis au boulot en ce moment même (oui je suis debordée, c'est quand la pause la ?), c'est la raison pour laquelle (et vous avez du le remarquer vite), il n'y a pas d'accents sur les mots qui devraient en porter... je m'en excuse, je corrigerais a la maison. Ceci dit, je suis aussi une fana de l'orthographe alors, si vous voyez des fautes, n'hésitez pas !

Dernière chose, n'hésitez pas à me contacter si vous découvrez un article sensationnel, un nouveau blog cool, etc.. Merci !

A très bientot,

Marie.

Posté par lilou378 à 11:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]